La Fondation Communautaire Juive de Montréal

Pour l’exercice clos le 31 mars 2015, nous rapportons un gain de 8,94 % sur le fonds commun comparé à celui de l’année dernière (11,81 %) ce qui porte à 9,55 % le rendement du fonds sur deux ans.

Placements judicieux, gestion experte, transparence, rendements solides

Au cours de l’exercice 2015, les principaux vecteurs de la surperformance de notre portefeuille ont été les fonds de couverture, les investissements en actions de sociétés privées et en capital de risque. Le principal facteur externe a été la dépréciation du dollar canadien par rapport au dollar américain, qui a bonifié les rendements. À la faveur de la baisse des taux d’intérêt, les titres à revenu fixe ont affiché un rendement surprenant cette année. Le portefeuille a dépassé son indice de référence de 1,04 % au cours de l’exercice.

Ce rendement est directement attribuable aux politiques et stratégies d’investissement du comité : essentiellement, une approche de placement à long terme conjuguant les fonds de fonds, la diversification du fonds commun en une gamme de catégories d’actif, et des stratégies de couverture visant à atténuer le risque de pertes importantes.

Au cours du dernier exercice, les marchés boursiers ont produit des rendements positifs malgré une volatilité croissante et un contexte géopolitique instable. Les principaux indices ont enregistré des hausses respectives de 12,7 % (S&P), de 5,4 % (MSCI ACWI) et de 6,9 % (S&P/TSX).

Sommaire des investissements

Actions

À long terme, on s’attend généralement à ce que les portefeuilles d’actions produisent des rendements supérieurs à ceux d’actifs moins risqués, tels les obligations ou les liquidités. Le portefeuille de la FCJ comprend des titres négociables (cotés en bourse et hautement liquides) et des titres non négociables (participations dans des sociétés privées, titres non cotés en bourse et moins liquides). Les titres négociables comprennent des actions américaines, canadiennes et étrangères. Les titres non négociables comprennent des actions de sociétés privées et des créances sinistrées. Cette catégorie d’actif constitue 40 % du fonds et a enregistré un gain de 6,34 % par rapport à l’indice de référence (5,92 %).

Notre fonds de fonds constitué d’actions de sociétés privées et de créances sinistrées a rapporté un rendement total de 11,91 %. Ces actifs « non liquides » continuent de stimuler le rendement global du fonds commun.

Actifs réels

Les investissements en actifs réels offrent des perspectives de rendement attrayantes, des occasions de diversifier les portefeuilles et une protection contre toute inflation imprévue. Ces placements sont généralement moins liquides que les valeurs mobilières négociées en bourse. Les actifs réels de la FCJ comprennent des placements dans les secteurs de l’immobilier et des ressources naturelles.

Les 12,4 % de notre actif investis dans cette catégorie d’actif au 31 mars 2015 ont enregistré une perte de 7,93 % en raison de l’effondrement des prix des produits de base.

Fonds de couverture

Les fonds de couverture permettent de diversifier les portefeuilles et visent à réaliser de hauts rendements réels à long terme en exploitant les failles du marché. Contrairement aux titres négociables traditionnels, les fonds de couverture affichent des rendements historiques assez indépendants des tendances globales du marché.

Notre portefeuille compte 25,3 % de placements dans des fonds de fonds de couverture (gérés par Commonfund et HSBC) qui s’est accru de 7,23 % par rapport à un indice de référence de 5,37 %. En 2015, nos fonds de couverture ont réussi à surpasser le rendement des marchés boursiers. Ces placements ont dépassé leur indice de référence et ont gagné de la valeur ajoutée, d’après une évaluation corrigée des risques.

Titres à revenu fixe

Les titres à revenu fixe génèrent un rendement stable et offrent un plus haut degré de certitude de liquidité nominale que les autres catégories d’actifs. Ces titres affichent les rendements historiques et anticipés les plus bas par rapport aux autres catégories d’actifs du portefeuille de la FCJ.

Au 31 mars 2015, le fonds commun comprenait une part de 16,1 % de placements dans des titres à revenu fixe, dont plus de 80 % sont investis dans State Street, un fonds indiciel canadien à revenu fixe, le reste étant essentiellement investi dans des obligations de l’État d’Israël, placement traditionnel du fonds. Les titres à revenu fixe ont rapporté un rendement net de 10,01 %, attribuable à la réduction des taux d’intérêt.

Devises et couverture de change

Les rendements indiqués ci-dessus sont exprimés dans la devise des placements sous-jacents. Puisqu’une part d’environ 70 % du fonds commun est investie dans des titres en $ US, les fluctuations du taux de change influent sur les rendements exprimés en $ CA. Le fonds utilise une stratégie de couverture dynamique approuvée par le Comité des investissements, qui vise à réduire sensiblement le risque de change et à neutraliser la volatilité à court terme sur la valeur du portefeuille afin de limiter les dépenses qu’il génère. Néanmoins, une part des placements en $ US ne sont pas couverts afin de fournir au portefeuille une autre source de diversification.

Au cours du dernier exercice, le dollar canadien s’est déprécié de 13 % face à la devise américaine, le taux de change ayant baissé de 0,90 à 0,78. Dans un tel contexte, la stratégie de couverture de change inverse partiellement l’effet d’appréciation des actifs en $ US. Cependant, la politique de couverture de change de la FCJ s’est traduite par une couverture partielle au cours de l’année, ce qui a réduit certains coûts et entraîné une amélioration du rendement annuel.

Conclusion

Le marché a été fructueux et les résultats le montrent. Le Comité des investissements maintiendra sa politique de diversification.

COMMENT TIRER PARTI D’UNE PHILANTHROPIE JUDICIEUSE

VENEZ NOUS RENCONTRER POUR UNE CONSULTATION PRIVÉE