RAPPORT DU COMITÉ DE PLACEMENT 2021

Pour l’année se terminant le 31 mars 2021, le fonds commun de la Fondation communautaire juive de Montréal (FCJ) a affiché un rendement net de 19,2 %. Le rendement net annualisé pour les cinq dernières années a été de 7,4 %.

Performance

Après un mois d’avril 2020 au cours duquel les actifs risqués ont rebondi, nous avons observé, pour le reste de l’exercice fiscal de la FCJ, une forte reprise encouragée par le développement de vaccins et par un relâchement progressif des mesures de confinement. Bien que de nombreuses industries aient fonctionné à capacité limitée en raison de restrictions médicales, les marchés boursiers, soutenus par des secteurs tels que les soins de santé et les technologies de l’information, ont récupéré l’ensemble de leurs pertes et ont même atteint de nouveaux sommets.

Les actions canadiennes, fortement touchées par la pandémie, se sont pleinement rétablies au cours du troisième trimestre de 2020. Cette reprise est en grande partie due à la vigueur des secteurs de la consommation discrétionnaire, des TI et des soins de santé. Dans l’ensemble, l’indice composé S&P/TSX a enregistré un rendement de 44,3 % pour l’exercice de la FCJ, principalement en raison de la contribution des allocations aux secteurs des finances et des TI.

Globalement la situation a été sensiblement la même, la reprise ayant été ressentie dans le monde entier.

L’indice MSCI Monde (Net) a enregistré un rendement de 36 % (CAD) au cours de l’exercice, mené par le marché américain. L’indice MSCI Marchés Émergents (Net) a, pour sa part, affiché un rendement de 39,9 % (CAD) pour la même période.

Au cours du dernier trimestre de l’exercice, l’optimisme face à la réouverture (combiné aux politiques accommodantes) a entraîné des hausses de taux qui ont effacé les gains générés par les obligations au cours du premier trimestre de 2020. Les écarts de crédit se sont toutefois resserrés pour atteindre leurs niveaux pré-pandémiques et le marché obligataire canadien a enregistré une performance positive, l’indice obligataire universel FTSE Canada affichant un rendement de 1,6 %.

Après une correction décalée d’un trimestre, les investissements en placements privés ont rebondi au cours du deuxième trimestre de 2020, menés par les actions et le crédit privé. Au cours de la seconde moitié de l’année, les levées de fonds dans le capital investissement ont montré des signes de reprise dans le segment des rachats d’entreprise. Pour le secteur de l’immobilier, le volume de fonds levés ainsi que le nombre de transactions conclues ont fortement baissé et d’importants changements sont venus affecter les immeubles à bureaux, l’hôtellerie et le commerce de détail. De plus, le succès du travail à distance a incité les employeurs à réduire la taille de leurs espaces, engendrant ainsi des attentes quant à une baisse de la demande. Ceci eu un impact significatif sur les évaluations, les propriétaires évitant donc de vendre à des prix dépréciés.

Le secteur des ressources naturelles a connu une année marquée par une baisse des levées de fonds et des performances médiocres. Le secteur de l’infrastructure s’est, en revanche, montré résilient en 2020. Le nombre de projets d’infrastructure a légèrement augmenté par rapport à 2019 et les infrastructures étaient censées jouer un rôle important dans la reprise économique.

Au cours de l’exercice, le portefeuille d’actions privées de la FCJ a enregistré une performance de 13,9 % (USD). L’immobilier mondial a affiché un rendement de 2,2 % (USD), alors que le bois d’oeuvre, l’agriculture et l’infrastructure ont enregistré une performance de -11,3 % (USD), la forte exposition aux ressources naturelles ayant ici été le principal facteur de sous-performance.

Le rendement des fonds de couverture de 10,6 % (CAD) a été inférieur à celui des classes d’actifs en actions. Ceci était attendu étant donné le mandat de réduction des risques du portefeuille et la nature volatile des rendements du marché d’actions.

Taux de change et couverture de change

Le Fonds utilise une politique de couverture dynamique du risque de change, approuvée par le Comité d’investissement, dans le but d’atténuer les effets négatifs des fluctuations de devises tout en essayant de bénéficier des fluctuations positives. La couverture de l’exposition au dollar américain est ajustée trimestriellement, et ce, en fonction de la valeur perçue du taux de change USD/CAD par rapport à la parité de pouvoir d’achat publié par l’OCDE.

Le dollar canadien s’est apprécié de 13,2 % par rapport au dollar américain au cours de l’exercice. Cette appréciation est due à la combinaison de la faiblesse du dollar américain et de l’augmentation des prix du pétrole au cours de l’année. Dans ce contexte de prise de risque, la politique de couverture de change flexible de la FCJ a permis d’ajouter de la valeur. En effet, le rendement sans couverture aurait été de 17,5 % alors que le rendement réalisé par le portefeuille a été de 19,2 %.

Repartition D’actifs

La FCJ favorise une perspective à long terme et sa politique d’investissement vise à générer des rendements moyens permettant de soutenir les programmes financés par ses donateurs. La politique ainsi que la philosophie de placement sont établies par le Comité d’investissement – principalement dans le but d’investir à long terme, d’avoir une approche multi-gestionnaire, de diversifier le portefeuille ainsi que d’allouer à des stratégies de couverture dans le but d’atténuer la volatilité des rendements du Fonds au fil du temps. Les cibles et expositions réelles de la politique au 31 mars 2021 étaient les suivants :

États financiers

États financiers du FCJ 2021

Consultez le rapport de l’auditeur indépendant de la Fondation communautaire juive de 2021. Cliquez ici pour l’ouvrir.

États financiers du FCJ 2020

Consultez le rapport de l’auditeur indépendant de la Fondation communautaire juive de 2020. Cliquez ici pour l’ouvrir.

États financiers du FCJ 2019

Consultez le rapport de l’auditeur indépendant de la Fondation communautaire juive de 2019. Cliquez ici pour l’ouvrir.

Frais administratifs FCJ

La structure des frais annuels pour les fonds administrés par la FCJ est la suivante :

Solde des fonds Frais annuels
Premier 999 999 $ 0.65%
Prochain 1 000 000 $ à 9 999 999 $ 0.30%
10 000 000 $ et plus 0.20%
  • Fonds détenus en fiducie par l’institution – frais fixes de 0,30 % par an
  • En vigueur depuis le 17 mai 2016
  • Prélèvement trimestriel